Reprise des cours de yoga en Meuse ✨

Les cours de yoga à Verdun et Rouvrois-sur-Meuse reprennent la semaine prochaine, dès Lundi 25 Avril.

Les cours sont sur inscription : vous pouvez venir le jour et à l’heure qui vous convient, d’une semaine à l’autre, sous réserve qu’il y ait encore des places disponibles. Je vous invite à me contacter pour vous inscrire et à attendre mon retour confirmant ou non votre inscription. (Contact plus bas)

Concernant les cours et l’approche de ceux-ci, je mêle plusieurs enseignements de yoga mais pas que. Je me suis formée au Yin yoga et à l’Ashtanga lors de mon voyage en Asie ainsi qu’au massage traditionnel thaïlandais, il y a quelques années. J’ai depuis ajouté de nouvelles cordes à mon arc : yoga sur chaise à travers la méthode Yogist, atelier philo avec les enfants, coaching bien-être et depuis Septembre 2021, je suis une forme en médecine traditionnelle chinoise.

Toutes ces formations mais aussi les expériences & rencontres qui ont croisé ma route ne sont pas sans conséquences sur mon approche, ma conception, ma conscience.

Bien que le yoga (incluant postures, respiration et méditation) soit la base de mes cours, je saupoudre ceux-ci de connaissances et d’exercices issus de mes autres formations. Parce que je ne propose pas des cours de yoga pour proposer des cours de yoga et rester concentrés sur la forme. Je propose des cours de yoga en vue d’agir en faveur du bien-être et de la connaissance de soi de chacun ; du respect de nos propres limites au moment de la séance ; de l’accueil de toutes les émotions et pensées qui peuvent nous traverser lorsque nous sommes sur le tapis ; du développement de la bienveillance – envers soi pour commencer puis par extension envers toutes formes de vie – qui est liée à l’acceptation de qui nous sommes, de nos possibilités au moment présent.

Je souhaite vous proposer un cocon de douceur, une pause au cours de laquelle vous pouvez baisser la garde, vous abandonner, oublier temporairement l’extérieur pour vous reconnecter à votre être, pour accueillir et observer toute cette vie intérieure. Une pause au cours de laquelle vous apprenez à mieux vous connaître, à travers la théorie comme la pratique.

Je propose des cours de yoga collectif…

À Verdun :
• les Lundis à 18h et à 19h30
• les Mardis à 12h30, 18h et 19h30
• les Samedis à 9h30 et 11h

À Rouvrois-sur-Meuse :
• les Jeudis à 18h et 19h45

À Mouilly :
• un Dimanche matin par mois de 10h à 11h, prochain rendez-vous : Dimanche 22 Mai

A Belleray, à la ferme « Au vert d’un pré » :
• un Samedi après-midi par mois de 15h à 16h, prochain rendez-vous : Samedi 30 Avril (si le temps le permet 🤞)

Je vous reçois également en individuel et interviens au sein des organisations (entreprises, écoles, maison de retraite, associations…)

Pour toutes questions et/ou vous inscrire, je vous invite à me contacter par mail : pauline.pancher@gmail.com

Plus d’informations sur :
• mon approche : www.paulinepancher.com/a-propos/approche/
• les cours de yoga : www.paulinepancher.com/yoga/

Bonne et belle journée ensoleillée à tous en attendant et à bientôt ✨🙏

Déjà 4 ans… ✨

Il y a 4 ans, après avoir passé quelques mois en Asie, je créai mon auto-entreprise (et ce n’était pas un poisson d’avril 😁)
4 ans que je décidais de développer mes activités autour du bien-être et du développement personnel en Meuse, idée que je projetais initialement de concrétiser à mes 30 ans… la vie en aura décidé autrement 😁
4 ans que je me lançais, animée par une vision, des valeurs que je souhaitais davantage incarner pour être plus alignée,
4 années de passées … et tant de chemin parcouru, intérieurement comme extérieurement.

4 années de rencontres, d’échanges, de lectures, formations et apprentissages en tout genre,
4 années de foisonnement d’idées, de projets, d’opportunités & synchronicités,
4 années de création, de coopération avec mon intuition, d’adaptation, de remises en question, d’évolution,
4 années à composer avec « la réalité », à accepter que tout est parfaitement imparfait, que je ne peux pas tout contrôler ou maîtriser,
4 années à développer la patience, la prudence, la confiance, la persévérance,
4 années de débuts et de fins, d’arrivées comme de départs, de projets terminés comme de projets arrêtés ou avortés,
4 années de cheminement intérieur, de prises de conscience, de libération et d’évolution,
4 années de peurs à dépasser, de croyances à modifier, d’émotions à apprivoiser, de courage à trouver, de ressources soupçonnées comme insoupçonnées à mobiliser,
4 années à apprendre à connaître, aimer et vivre avec cette (hyper)sensibilité ; à dompter et canaliser ce mental agité ; à apprendre en toutes circonstances à rester centrée,
4 années à planter, arroser, patienter, pleurer parfois, douter d’autres fois, re-arroser, lâcher, voir germer et récolter.

L’entrepreneuriat n’est pas le chemin le plus facile ni le plus confortable mais pour celles et ceux qui sentent que c’est leur voie, c’est un magnifique chemin de rencontre avec soi, de connaissance de soi. Malgré les hauts et les bas, les avantages et inconvénients, je ne regrette pas ce choix. Celui d’avoir écouté cette petite voix, cette intime conviction qui me disait que c’était la bonne direction (pour moi) à ce moment-là. Et force est de constater que les choses se sont plutôt alignées pour confirmer cette idée.

A l’aube de commencer une nouvelle page de cette aventure, enrichie par toutes les expériences, rencontres & prises de conscience de ces dernières années, je souhaite vous remercier. Car je n’en serai pas là aujourd’hui sans vous. Merci à vous qui participez (ou avez participé) à mes cours et différentes activités ; à vous qui avez su vous adapter (notamment lorsque nous étions confinés) ; à vous qui me faites confiance pour intervenir et développer des projets ; à vous qui mettez des moyens à ma disposition pour concrétiser des idées ; à vous qui venez vous faire masser ou coacher ; à vous qui osez vous confier ; à vous qui me recommandez ; à vous qui venez me chahuter et me faire bouger. Merci pour votre aide et soutien, d’une façon ou d’une autre.

On dit que l’autre est un miroir : et quels miroirs ! Merci à vous tous qui avez croisé ma route ou qui cheminez peut-être encore à mes côtés, de près ou de loin, de me permettre de mieux me connaître et de continuer à avancer. De mettre en lumière mes parts sombres comme lumineuses. De m’aider à m’accepter telle que je suis et non telle que j’aimerais être, ce qui m’aide à accepter les autres tels qu’ils sont et non pas tels que je souhaiterais qu’ils soient. J’ai compris et ressenti que l’acceptation (qui n’est pas la résignation) met fin aux conflits intérieurs et est à la base de la paix, de la sérénité. Intérieure comme extérieure.

A la vue de ce que traverse l’humanité et de ce qui semble s’annoncer pour les prochaines années, malgré beaucoup d’émotions, des peurs, questionnements, incompréhensions et incertitudes … je sens que je suis toujours sur mon chemin, bien que la forme soit amenée à évoluer. Le contexte renforce la raison d’être de mes activités, le « pourquoi je me lève le matin ».
Face à ce constat, j’ai encore plus envie d’avancer dans cette direction. De continuer à semer et arroser des graines d’amour, d’espoir, de joie, de douceur, de beauté, de sincérité, de paix. D’agir en faveur du bien-être et de la connaissance de soi en vue de permettre à chacun de se respecter et de s’épanouir dans les différents aspects de sa vie. De continuer à faire ma part en vue d’un monde plus respectueux, joyeux et apaisé. Tout en prenant aussi soin de moi.

Encore merci à tous pour ces 4 années ! C’est parti pour une nouvelle année & de nouvelles aventures ! 😇✨

Le printemps est là …🌸✨

… et il nous invite à garder espoir. Il nous rappelle que tout est cyclique, que même un hiver long et rude touchera à sa fin et laissera place à la saison de la renaissance par excellence ; que même la nuit la plus sombre finira par laisser la place à la lumière.
.
Le Printemps nous rappelle que chaque période de destruction est suivie d’une période de création et de reconstruction. Que chaque « au revoir » est suivi d’un nouveau « bonjour ». Que chaque fin est suivie d’un nouveau départ. Que tout est éphémère, cyclique, en perpétuelle évolution.
.
Et surtout… le Printemps nous rappelle que la vie est plus forte que tout ✨🌸
.
Très beau & bon Printemps à tous ✨🌿

C’est le Printemps 🌸🌿

Nous voici entrés dans la saison du Printemps, quelques jours après une pleine lune qui a, pour certains, fait son petit effet 😅
.
L’Equinoxe de Printemps qui a eu lieu ce Dimanche 20 Mars était placé sous le signe de l’égalité (signification d’équinoxe). Le temps d’une journée, l’équilibre était présent à l’extérieur entre le jour et la nuit. Et cet équilibre extérieur nous invite, indirectement, à trouver l’équilibre à l’intérieur : entre nos polarités féminine et masculine, entre notre cerveau droit et notre cerveau gauche, entre nos temps d’activité et nos temps de repos, entre nos temps seul et nos temps accompagné, entre nos parts sombres et nos parts lumineuses.
.
A partir de ce Lundi 21, le jour prend petit à petit le pas sur la nuit jusqu’à son apogée, au solstice d’été.
.
Après être entrés à l’intérieur, chez soi comme en soi, en hiver, l’heure est venue de remettre le bout du nez, voir un pied, à l’extérieur (même s’il fait encore un peu frais) ; de trier, ranger, secouer la poussière ; de commencer à concrétiser les idées que nous avons mûri au cours des mois passés.
.
Après un temps dédié à l’introspection, l’heure est venue de passer à l’action.
Quelles graines souhaitez-vous planter et arroser désormais ?
Quelles habitudes & façons de penser souhaitez-vous adopter ?
Quelles idées souhaitez-vous concrétiser ?
Quelles valeurs souhaitez-vous incarner ?
A quoi et à qui souhaitez-vous désormais consacrer votre temps et votre énergie ?
.
L’heure est venue de semer dans les champs pour récolter les fruits des graines plantées un peu plus tard dans l’année. L’heure est venue de semer en nous aussi les graines des changements que nous souhaitons voir se manifester, en nous comme autour de nous, dans quelques mois, quelques années.
.
Bonne & belle entrée dans le Printemps à tous 🌸🌿✨

Le bien-être est (aussi) dans l’assiette

Le bien-être passe également par ce que nous avons dans notre assiette !

A l’occasion du Salon de l’agriculture, et malgré un contexte particulier, je souhaite nous inviter à nous interroger sur le contenu et la qualité de notre assiette, sur les impacts (tant humains qu’écologiques, économiques et sur notre santé) de celle-ci. Je souhaite également mettre en avant quelques producteurs passionnés qui ont à cœur de produire tout en respectant l’Homme & la planète et des entreprises utilisant ces produits pour le plus grand bonheur de nos papilles.

Ce que nous mangeons est notre carburant quotidien. Nous ne mangeons pas (que) pour nous remplir mais pour nous nourrir. Et la provenance des aliments, la manière dont notre alimentation est produite et préparée n’a pas la même valeur nutritive donc le même impact (sur notre santé, sur l’environnement, sur les producteurs…) selon les méthodes utilisées, l’intention derrière la production, le pays de provenance…

Et comme pour une voiture, il nous faut mettre en nous le bon carburant sinon… je ne suis pas sûre que le moteur apprécie 😁

Plus notre alimentation sera locale, bio, fraîche et de saison, plus elle nous donnera les nutriments, vitamines, l’énergie dont nous avons besoin au quotidien. Et inversement si elle est plutôt importée, transformée, industrialisée.

Tout étant interconnecté, le bien-être de notre tête est étroitement lié au bien-être de notre corps ; notre bien-être individuel est étroitement lié au bien-être des autres (dont les producteurs) & de la planète.

L’idée n’est pas de faire culpabiliser ou de juger – je ne suis pas parfaite sur le sujet ! -, mais d’amener à se questionner, à prendre conscience de tout ce qu’il y a derrière une baguette, une carotte ou un plat que nous mangeons ; de prendre en compte d’autres paramètres que le prix dans notre prise de décision ; de prendre ainsi conscience qu’à travers nos choix, les conséquences ne sont pas les mêmes. Pour nous comme pour ce(ux) qui nous entoure(nt). Et de changer pas à pas nos habitudes (qui sont acquises et non innées) pour mettre davantage de conscience dans nos actes, pour plus de respect et prendre nos responsabilités.

Quelques exemples de questions que nous pouvons nous poser…

• D’où viennent les produits que j’achète et consomme ?

• Est-ce la saison des produits que j’achète ?

• Est-ce que les produits que j’achète nécessitent l’utilisation d’intrants ayant des conséquences sur la qualité du produit, notre santé, les sols, l’air, l’eau… ?

• Est-ce que les produits que j’achète permettent aux producteurs d’être rémunéré justement et de vivre décemment ?

• Quel est l’impact carbone de mon alimentation ? Est-ce que les produits ont traversé le monde ? La France ? Le département ? La ville ?
> Plus le temps sera long entre le moment où le produit est cueilli et le moment où il est consommé, moins il y a aura de « QI » comme disent les chinois (en médecine traditionnelle chinoise), soit moins d’énergie vitale.
> Plus il y aura de kilomètres entre le lieu de production et le lieu de consommation, plus la pollution (de l’air, de l’eau…) augmentera.

Je m’arrête là 😁

(Un dernier point de vigilance vis-à-vis du marketing qui peut nous embrouiller (avec les mots, couleurs, visuels, odeurs… utilisés) et nous invite, plus que jamais, à discerner.)

Pour finir, je vous recommande quelques producteurs autour de Verdun (liste non exhaustive !) :

Au vert d’un pré à Belleray – Maraîchage
Brin de paille à Verdun – magasin de producteurs
La ferme Solsi – Céréales, farines & oeufs
La ferme des Doucettes – Fromages & produits laitiers
Au bon potager à Lacroix-sur-Meuse – Maraîchage

Et des entreprises qui utilisent et transforment divinement ces produits pour le plus grand bonheur de nos papilles (& de tous nos sens réunis) :

Gertrude’s – douceurs canadiennes mais pas que…
Le bistro d’Elo – restauration à Verdun

Alors, qu’y a-t-il dans votre assiette ?

Bande-annonce du film « Au nom de la terre » qui sensibilise aux conditions de vie et risques des agriculteurs

Équinoxe d’Automne 

Équinoxe d’Automne 🍁

Je vous souhaite à toutes & à tous une très belle entrée en Automne. En ce jour d’Equinoxe, où la durée du jour et de la nuit sont à l’équilibre, je vous souhaite de trouver un équilibre entre vos parts d’ombre et lumineuses, entre vos temps d’activité et de repos, entre votre cerveau droit et votre cerveau gauche, entre votre vie professionnelle et personnelle… Équilibre nécessaire à notre bien-être mais parfois difficile à trouver et à garder.

A l’image des feuilles qui commencent à s’envoler, je vous souhaite de vous libérer de vos apparats d’été, de tout ce que vous ne souhaitez plus (em)porter. Que ce soit des façons de faire ou de penser, des relations ou projets, des énergies, objets ou idées. Je vous invite à les déposer afin de continuer à avancer, plus léger, plus authentiques et centrés.

Un changement de saison est une belle illustration de la citation de Bouddha : « il n’y a rien de constant si ce n’est le changement. »
S’accrocher et vouloir rester en été, c’est passer à côté de ce qui est, c’est vouloir contrôler plutôt que de se laisser porter, c’est résister plutôt que d’accepter et accueillir la vie telle qu’elle est.

La nature nous enseigne que tout est impermanent, que tout est cyclique, que tout est mouvant, que tout se transforme aussi puisqu’elle ne produit pas de déchets.
Une invitation, indirectement, à vivre pleinement le moment présent ; à faire des choix conscients à chaque instant pour garder notre alignement ; à s’écouter, se respecter, avancer et rester confiants ; à laisser aller ce qui doit s’en aller afin de pouvoir accueillir ce qui souhaite arriver, afin d’être réceptifs aux opportunités et synchronicités.
Une invitation, indirectement, à lâcher prise et faire confiance car même si le résultat n’est pas celui souhaité ou imaginé, il n’en demeure pas moins qu’il nous permettra d’apprendre et d’évoluer dans un ou plusieurs aspects.

Très belle & douce entrée en Automne à tous 🍁✨

Qui suis-je ?

Qui suis-je ?
Vaste question…

A laquelle je ne peux pas répondre « Je suis professeur de yoga ». Bien que ce soit généralement ainsi que l’on me définit ces dernières années.
Répondre ceci serait réducteur car ce n’est pas ma seule activité. Mais surtout, cela signifierait que je confonds mon « être » avec ce que je fais aujourd’hui. Tout étant en perpétuel mouvement, qu’en sera-t-il le jour où je changerai d’activité ?

Nous avons tendance à mettre les autres dans une case. A nous mettre dans une case. Il y a un côté rassurant, sécurisant… mais aussi limitant. Nous pouvons projeter ainsi sur les autres et sur nous-mêmes des façons d’être, de penser, de faire en fonction du métier exercé, du lieu de vie, de la catégorie socioprofessionnelle d’appartenance. Alimentant et faisant perdurer les stéréotypes. Renforçant une réticence au changement. Nous empêchant aussi d’être qui nous sommes, de faire ce que nous voulons vraiment ou de penser librement car agissant en fonction de comment nous sommes censés agir afin d’être conformes à l’image que nous avons ou que les autres ont de nous-mêmes.

Dire que je suis professeur de yoga peut amener à l’esprit, consciemment ou non, différentes idées reçues sur comment je suis censée vivre, penser, manger, sur ce que je suis censée avoir ou non, connaître ou non, faire ou non.

Et voici comment passer à quoi de soi, de sa vie, de ses envies… et comment passer à côté des autres aussi, en supposant plus qu’en sachant réellement.

Ayant déjà changé de voie professionnelle, j’ai compris que je n’étais pas ce que je faisais. Nous pouvons avoir tendance à confondre « être » et « faire » (ou aussi « être » et « avoir ») alors que ce sont des notions bien distinctes.
Aujourd’hui, je propose différentes activités autour du bien-être et du développement personnel, dont des cours de yoga mais pas que.
Demain, je ferai peut-être tout autre chose … et cela ne changera pas qui je suis.
Un être en pleine évolution qui apprend à travers les expériences, rencontres, formations. Qui ressent des émotions. Qui écoute sa tête et ses intuitions. Qui fait de son mieux, dans les différents domaines de sa vie.

Confondre « être » et « faire », se mettre et mettre les autres dans une case, se baser sur des stéréotypes nous fait passer à côté de ce qui fait la singularité de chacun, de ce qui fait la beauté et la richesse de ce monde … sa diversité.

Et vous, qui êtes-vous ?

Libérons-nous de ce que nous pensons devoir être pour devenir enfin qui nous sommes ou voulons être ✨

Si vous souhaitez en savoir plus sur …
* qui je suis, c’est ici : www.paulinepancher.com/qui-suis-je
* mon approche, c’est ici : www.paulinepancher.com/a-propos/approche
* la vision qui me guide, c’est ici : www.paulinepancher.com/vision

(Non, je ne mange pas que des graines et de la salade, je ne commence pas mes journées par 3h de méditation, il m’arrive de boire un verre de vin et même de rejoindre Gilbert lorsqu’il m’invite à danser sous les sunlights des tropiques 😁😅)

L’instinct • Florent Pagny

« Je n’suis pas de ceux qui changent le monde
D’autres le font pour moi
D’une vie qui dure que quelques secondes
J’ai fait si peu de choix

Je n’ai suivi que des sirènes
De mes cinq sens, le sixième
J’ai trouvé des hasards
Quelques routes vers quelque part

Ce n’est que mon chemin mais
C’est de là que jе viens
J’ai suivi mon instinct

Je n’ai rien d’un angе, j’ai rien de ces héros
Je vais où est ma chance
Sans pouvoir étrange, sans ailes dans le dos
Pour ne pas tomber j’avance

J’ai cherché l’amour loin devant
Je me suis trouvé en passant
Au détour d’un après
Elle était où je l’attendais

Ce n’était qu’un frisson mais
Mon cœur était certain
J’ai suivi mon instinct

Ceux qui savent tout bien mieux que les autres
Diront que c’est du vent
Je ne suis qu’un homme sans dieu ni apôtre
Je gagne ou bien j’apprends

J’ai marché au son d’une voix
Un grand fil tendu sous mes pas
Sans croyances ni prières
J’ai touché un bout de lumière

Ce n’était qu’un instant mais
J’en ai fait mon destin
J’ai suivi mon instinct
Mon instinct

Quand tout finira sans l’ombre d’une ombre
Petit, ne m’en veux pas
Pour une vie qui dure que quelques secondes
J’aurais livré combat

Regarde bien au fond des yeux
Il y a le pire et le mieux
Nos mains et nos silences
Disent bien plus que tu ne penses

C’est de là que tu viens mais
Tu feras ton chemin
Si tu suis ton instinct »

Avec un si – Hopen

Alors allez viens, faut qu’on essaie un peu
De tracer le chemin, de faire que demain sera mieux
Alors allez viens, faut qu’on essaie un peu
De croiser nos chemins, de faire que demain sera mieux, que demain sera mieux, sera mieux, que demain sera mieux, sera mieux

Y’a pas moyen – Lou

Tu vois bien qu’on peut pas continuer de faire comme ça
Tu vois bien qu’on peut pas
Tu vois bien que ça marche pas

Tu vois bien qu’on peut pas continuer de faire semblant
Regarde autour de toi
Regarde les océans

Regarde les oiseaux, les rivières, les soleils, les saisons
Regarde la chaleur, les déserts, le sable à l’horizon

Y’a pas moyen, moyen
De ne rien faire
De changer rien
Y’a pas moyen, moyen
À la fin

Mais si on s’y met
Si on s’y tient
On va tout changer
Mais si on s’y met
Si on s’y tient
C’est maintenant ou jamais

Tu vois bien qu’on peut pas continuer de faire comme si la tempête est là-bas et l’orage est ici

Tu vois bien qu’on peut pas continuer de fermer les yeux
Je vois bien que tu comprends pas
Mais le monde est en feu

Y’a pas moyen, moyen
De ne rien faire
De changer rien
Y’a pas moyen, moyen
À la fin

Y’a pas moyen, moyen
De ne rien faire
De changer rien
Y’a pas moyen, moyen
À la fin

Mais si on s’y met
Si on s’y tient
On va tout changer
Mais si on s’y met
Si on s’y tient
C’est maintenant ou jamais